4,66 millions de téléspectateurs devant l’émission politique de France 2

Crédit POOL/AFP – By Martin BUREAU

Quelque 4,66 millions de téléspectateurs (21,1% de part d’audience) ont regardé jeudi soir sur France 2 l’émission politique qui réunissait les 11 candidats à l’élection présidentielle, bouleversée par l’annonce de l’attaque sur les Champs-Elysées, selon les chiffres de Médiamétrie vendredi.

Ce score, le plus élevé de la soirée, reste très inférieur aux 6,3 millions de personnes qui avaient suivi le débat à onze sur BFMTV et CNews le 4 avril et aux plus de 10 millions réunis devant le débat avec les cinq favoris sur TF1 et LCI le 20 mars. Le téléfilm de TF1 « On se retrouvera » a attiré 3,5 millions de personnes jeudi soir.

Pendant près de 4 heures (de 20h à 23h55), les onze candidats se sont succédé pour des interviews individuelles en direct d’un quart d’heure conduites par Léa Salamé et David Pujadas, avant une brève conclusion chacun.

Au cours de la soirée, les deux candidats les plus suivis, selon les audiences recensées par le site Puremédias, ont été Emmanuel Macron avec 5,26 millions de téléspectateurs (21,3% du public) entre 22h11 et 22h29 et Marine Le Pen avec 5,10 millions entre 20h39 et 20h56 (20,2% de l’audience).

Suivent Benoît Hamon (5,07 millions entre 21h15 et 21h33, soit 19,6% du public) et Philippe Poutou, qui avait fait sensation lors du débat du 4 avril: de 21h52 à 22h10, le candidat du Nouveau arti anticapitaliste a rassemblé 5,03 millions de télespectateurs (19,9%).

Viennent enuite Nicolas Dupont-Aignan (4,95 millions entre 21h33 et 21h51, soit 19,1%), François Asselineau (4,85 millions de 20h57 à 21h14, 18,9%), Nathalie Arthaud (4,68 millions de 20h21 à 20h38, 19,7%) et Jean-Luc Mélenchon qui a débuté la soirée et été suivi par 4,50 millions de télespectateurs (20,4% de l’audience), selon Puremédias.

Les moins suivis ont été les trois candidats passés en fin de soirée : François Fillon, dernier à passer (4,40 millions entre 23h06 et 23h25, soit 26,4% du public), Jacques Cheminade (4,17 millions entre 22h29 et 22h48, soit 18,4%) et enfin Jean Lassalle qui, de 22h48 à 23h06 a été suivi par 4,06 millions de personnes soit 21,2% du public).

Entre 23h26 et 23h54, les conclusions des candidats ont intéressé 4,19 millions de téléspectateurs, soit 29,4% du public.

Cette émission, baptisée « Quinze minutes pour convaincre », était pour les candidats leur dernière grande exposition télévisée avant le premier tour dimanche.

Son format inédit a remplacé le débat à onze que voulait à l’origine organiser France 2, mais qui a été refusé par plusieurs candidats, inquiets d’éventuelles polémiques pouvant surgir à trois jours du scrutin auxquelles ils n’auraient plus eu le temps de répondre.

Benoît Hamon et Philippe Poutou ont d’ailleurs déploré cette absence de débat. Le « débat démocratique » a laissé la place à des « monologues », a regretté le premier.

Au bout d’une heure, l’émission a été bouleversée par l’attentat commis sur les Champs-Elysées qui a provoqué la mort d’un policier et en a blessé deux autres, mais France 2 a décidé de poursuivre. En fin de débat, les candidats ont presque tous consacré leur conclusion à une condamnation de cette attaque et un hommage au policier tué.

Avec AFP

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En Corse, pas de vague REM mais un élan nationaliste

A Vescovato, le candidat de « Pé a Corsica » Jean-Félix Acquaviva, enchaîne les verres ...