France

Griveaux: investitures Modem écartées pour « des questions de renouvellement essentiellement »

Le porte-parole d’En Marche!, Benjamin Griveaux, a estimé vendredi que « les choses vont s’apaiser » avec François Bayrou, soulignant que les choix d’investitures ayant pu écarter des candidats Modem, au grand dam de son président, étaient liés à « des questions de renouvellement essentiellement ». Citant les trois critères de sélection pour les candidats aux législatives, « la parité, le renouvellement et la compétence », ...

Lire la suite...

Législatives: Ferrand (En Marche!) assure à Bayrou que « tout va bien se passer »

Le secrétaire général du parti d’Emmanuel Macron, Richard Ferrand, a assuré vendredi à l’attention de François Bayrou que tout allait « bien se passer » pour les législatives, notant qu' »une quarantaine » de candidats MoDem figurent déjà sur la liste des investis. Invité sur RMC/BFMTV à adresser un message à François Bayrou, qui a protesté jeudi soir après la publication d’une liste de ...

Lire la suite...

Législatives: 76% des Français jugent positivement la liste République en marche !

Plus de trois français sur quatre (76%) jugent positivement la liste des candidats présentée jeudi pour les élections législatives par La République En Marche !, selon un sondage Atlantico et Harris Interactive publié vendredi par RMC. 76% des personnes interrogées estiment que le choix de la liste des 428 candidats aux élections législatives, dont la moitié sont des femmes et ...

Lire la suite...

Législatives/En Marche: un renouvellement indiscutable mais pas sans risque, pour la presse

L’investiture de 428 candidats de la République en marche! pour les législatives, dont 52% venant de la société civile, représente un renouveau indiscutable pour la classe politique mais pas sans danger, estime vendredi la presse. « Une moitié de candidats sans passé d’élu, une moitié de femmes, un éventail professionnel plutôt large, quelques têtes, le renouveau est indiscutable », reconnaît Laurent Joffrin, ...

Lire la suite...

Matignon: Edouard Philippe se demande ce que Macron va choisir

Edouard Philippe, maire LR du Havre, un des pressentis à Matignon, a estimé jeudi soir que si Emmanuel Macron choisissait la « transgression » plutôt que la « tradition » en prenant un Premier ministre extérieur à son mouvement, la situation serait totalement nouvelle et qu’il était impossible d’y « répondre par avance ». Dans un discours de lancement de la campagne des législatives dans sa ...

Lire la suite...

Législatives: Macron veut « une majorité de courtisans », critique Laurent (PCF)

Le secrétaire national du parti communiste Pierre Laurent a critiqué jeudi la « tambouille » ayant selon lui présidé au choix des investitures de la République en marche ! pour les législatives qu’il voit comme la volonté de créer une « majorité de courtisans ». Jugeant que le nouveau président de la République Emmanuel Macron souhaitait « se donner au parlement une majorité soumise à ...

Lire la suite...

Législatives: les investitures de la République en marche en chiffres

Quelque 19.000 dossiers reçus, 428 candidats présentés, une vingtaine de députés sortants, 50% de femmes…: les investitures pour les législatives de La République en marche, parti d’Emmanuel Macron en chiffres : – 19.000 dossiers reçus – Depuis le mois de janvier, En marche ! a reçu 19.000 dossiers de candidatures. Cela représente 34 candidatures en moyenne par circonscription. Parmi elles, ...

Lire la suite...

Législatives: En Marche! en tête des intentions de votes selon un sondage

La République En Marche d’Emmanuel Macron et le MoDem sont en tête des intentions de vote aux législatives de juin, devant le tandem Les Républicains/UDI et le Front national, selon un sondage Harris Interactive indeed diffusé jeudi. Avec 29% d’intentions de vote, le duo République En Marche/MoDem gagne 3 points par rapport à une précédente enquête réalisée au soir du ...

Lire la suite...

Législatives: Macron laisse la voie libre à Valls

Pas d’investiture aux législatives pour Manuel Valls, mais pas de candidat République En Marche face à lui : Emmanuel Macron a laissé la voie libre jeudi à l’ancien Premier ministre, qui garde ainsi de bonnes chances de rester député. « On ne claque pas la porte au nez à un ancien Premier ministre qui nous dit +j’ai envie de vous rejoindre ...

Lire la suite...

Législatives: Valls « salue » la décision d’En Marche! de ne pas lui opposer de candidat

Manuel Valls a « salué » jeudi dans un communiqué la décision de La République en marche!, le parti d’Emmanuel Macron, de ne pas investir de candidat dans sa circonscription, et précisé qu’il s’y présenterait en « homme libre ». « J’ai pris connaissance du choix d’En Marche! pour la première circonscription de l’Essonne. Je salue cette décision. C’est donc en homme libre mais fort ...

Lire la suite...