François Bayrou souhaite briser « la loi du silence »

Le président du MoDem s’oppose « aux sujets de diversion » lancés par François Hollande et Nicolas Sarkozy.

François Bayrou était ce matin l’invité d’RTL. Il a dénoncé « la loi du silence organisée pour que les électeurs n’entendent pas parler des questions vitales de leur avenir, de la dette, du déficit, du chômage ». Selon le centriste, les deux favoris de l’élection présidentielle « choisissent des sujets de diversion ».

Il est toutefois revenu sur la proposition faite par Nicolas Sarkozy dimanche à Villepinte de renégocier les accords de Schengen, se réservant le droit de s’en affranchir si cette négociation n’était pas possible. Bayrou la qualifie de  « pas en arrière ». Il s’oppose aux « postes aux frontières entre les pays européens» , qu’implique selon la lui la mesure promise par Sarkozy, mais se montre favorable à un contrôle des frontières extérieures.

Il  approuve également que les entreprises sur le sol européen soient favorisées mais se défend de tout protectionnisme. Ce dernier consiste pour François Bayrou « à imposer au autres des contraintes qu‘on se refuse à soit même ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...