Marine Le Pen: « J’irai chercher des gens partout où il y aura des compétences »

Crédit AFP – By Philippe HUGUEN

En cas de victoire au second tour de la présidentielle, « j’irai chercher des gens partout où il y aura des compétences », affirme Marine Le Pen dans un entretien à paraître vendredi dans La Provence, faisant un appel du pied aux Républicains « en rupture de ban ».

« S’il y a des Républicains en rupture de ban avec les choix faits par leurs dirigeants, pourquoi pas? S’ils sont compétents et patriotes », a assuré la dirigeante du Front national, lors d’un entretien réalisé jeudi par téléphone.

« En revanche, compte tenu de ce que les Français ont exprimé, il ne m’apparaît pas de bonne politique de confier un ministère à quelqu’un de ma famille, mon compagnon ou ma nièce Marion » Maréchal Le Pen, la députée du Vaucluse, poursuit encore celle qui a déjà annoncé que son allié, le leader de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan, serait son Premier ministre en cas de victoire.

Mme Le Pen assure aussi dans cet entretien être « la seule à être capable de rétablir l’unité dans notre pays », dénonçant « la fracture (…) entre le peuple et les élites qui soutiennent la candidature d’Emmanuel Macron ».

Revenant sur le débat télévisé de mercredi soir, elle juge « positif d’avoir montré qui est monsieur Macron », ajoutant: « C’était un choix assumé de ma part (…). Certes, j’ai pris sur mon temps de parole pour exposer mon projet, mais chacun sait ce que je veux ». « La question est de savoir si des gens qui s’apprêtaient à voter pour monsieur Macron ont décidé de ne plus le faire », conclut-elle.

Avec AFP

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...