Présidentielle 2017 : François Hollande reste évasif sur sa candidature

François Hollande

S’il n’a pas officiellement annoncé encore de candidature pour 2017, François Hollande ne se ferme toutefois pas les portes. Il explique ainsi qu’il ne serait pas candidat si le chômage ne baissait pas en France.

« Je serai jugé sur une obligation de résultat. S’il n’y a pas de baisse du chômage, je l’ai dit plusieurs fois, je ne serai pas candidat », a martelé le chef de l’Etat, à la fin de son intervention télévisée. « Si je pensais à l’élection présidentielle aujourd’hui, franchement je serais à côté du sujet. Nous sommes à près de deux ans de l’échéance. Vous avez vu les sujets qui sont les miens ? La Grèce, l’Iran, la sécurité, l’emploi. Et je serais là en train de chercher à vouloir imposer une candidature ? »

« Deuxièmement, j’ai une obligation de résultat », a-t-il dit. « Personne ne m’a demandé de venir à la place où je suis. Je l’ai voulu, donc je dois assumer cette tâche », a-t-il ajouté.

« Parce que si les Français, même s’ils pouvaient juger que je me suis donné autant qu’il était possible, que j’ai même pris de bonnes décisions, s’il n’y a pas de résultats, mais pourquoi ils me feraient confiance pour cinq ans de plus ? C’est un principe de responsabilité. Je ne suis pas là pour fuir devant les responsabilités, pour m’accrocher », a-t-il souligné.

François Hollande avait déjà annoncé en avril 2014 n’avoir « aucune raison d’être candidat » à un second mandat si le chômage ne baisse pas d’ici l’année 2017, au cours d’un déplacement à Clermont-Ferrand au groupe Michelin.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mélenchon, Le Pen, Ruffin… le retour des tribuns à l’Assemblée

Loin d’une Assemblée unicolore et terne, comme le prédisaient ou le redoutaient certains, ...