Présidentielle 2017 : Hollande ne se présentera qu’en cas de baisse du chômage

Le président de la République François Hollande a réitéré ses propos du 14 juillet dernier affirmant qu’il ne sera pas candidat à l’élection présidentielle de 2017 si la courbe du chômage n’a pas été inversée.

Quelques heures avant l’annonce des chiffres du chômage du mois de juin, le chef de l’Etat a affirmé une nouvelle fois qu’il ne serait pas candidat à sa succession s’il n’y avait pas une baisse « crédible » du chômage dans l’Hexagone. Cette annonce intervient alors que les chiffres du mois de juin ont une nouvelle fois été mauvais avec 1300 chômeurs supplémentaires, et ce, malgré un nouveau mode de calcul incluant d’autres catégories professionnelles.

« C’est dans l’année 2016 que cette baisse crédible doit apparaître », a déclaré François Hollande au cours d’un dîner avec l’Association de la presse présidentielle. Il faut « faire diminuer le chômage suffisamment longtemps pour que ce soit suffisamment crédible ».

« Il y a tellement d’aléas qu’il y a forcément un pari, un risque. Je l’assume, ce risque. J’avais pris un engagement, cet engagement devra être tenu », a souligné le président de la République. « S’il n’y a pas de résultat, il ne peut pas y avoir de crédibilité sur une candidature ». Souhaitant certainement se convaincre que la situation économique en France s’améliore, le présidentvoit dans les chiffres de Pôle emploi publiés lundi 26 juillet « un tassement du chômage, en tout cas au moins dans sa progression ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...