France

Marine Le Pen, l’héritière qui rêve d’une victoire historique du FN

Capitalisant sur le ras-le-bol exprimé par nombre de Français sur le chômage ou l’immigration, portée par une vague nationaliste en Europe, la cheffe de l’extrême droite Marine Le Pen espère une victoire historique à la présidentielle après l’échec de son père voici quinze ans. Après des années d’efforts pour dédiaboliser son parti Front national (FN), elle compte, à 48 ans, ...

Lire la suite...

Emmanuel Macron, ovni politique à la conquête de la présidence française

Trente-neuf ans, jamais élu, « ni de droite ni de gauche »: devenu l’un des favoris de la présidentielle, Emmanuel Macron a fait le pari de « changer de logiciel » dans un paysage politique qui peine à se renouveler. D’abord accueilli avec une certaine condescendance par des professionnels de la politique de tous bords qui ont longtemps raillé le flou de son projet, ...

Lire la suite...

Le PS fracturé pense déjà à sa recomposition de l’après-présidentielle

Traversé par d’importantes lignes de fractures, le Parti socialiste s’apprête à plonger dans un trou noir après l’élection présidentielle, aspiré d’un côté par la nébuleuse Emmanuel Macron, tendance sociale-libérale, et de l’autre par la tentation d’une gauche rose-rouge-vert. Alors que la campagne présidentielle semble s’acheminer vers une probable élimination dès le premier tour du candidat socialiste Benoît Hamon, placé en ...

Lire la suite...

Hamon, Breton « granitique » dans les « tempêtes » de la campagne

Vainqueur surprise de la primaire organisée par le PS, le « frondeur » Benoît Hamon s’est retrouvé projeté dans une élection présidentielle délicate, malmené par un parti en pleine dislocation, mais porté par sa détermination « granitique ». Face aux « mauvais vents » et aux « tempêtes », ce Breton de 49 ans martèle en cette fin de campagne en forme de chemin de croix qu’il résistera ...

Lire la suite...

Mélenchon « l’insoumis » qui s’est imposé comme le candidat de la gauche

Orateur enflammé aux positions tranchées, ancien trublion socialiste devenu héraut de la gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon s’est imposé au fil de la campagne comme le candidat de la gauche à la présidentielle d’avril-mai. Adepte revendiqué du « parler dru et crû », Jean-Luc Mélenchon ne laisse pas indifférent. Populiste de gauche pour ses adversaires, défenseur du peuple contre l’oligarchie pour ses partisans, ...

Lire la suite...

Présidentielle: François Fillon, candidat « balafré » par les affaires

Parti en campagne le vent en poupe avec une image de probité et de rigueur, le candidat de la droite François Fillon, depuis inculpé une affaire d’emplois présumés fictifs au profit de sa famille, bataille désormais pour se qualifier au premier tour de la présidentielle. « Je suis comme ces combattants balafrés » qui ne « baissent pas la tête devant les balles » ...

Lire la suite...

Présidentielle: la Guyane incitée à voter blanc pour marquer sa colère

Voter, s’abstenir, bloquer les bureaux de vote ? A une semaine du premier tour, les Guyanais s’interrogent sur l’attitude à adopter pour la présidentielle face au « mépris de l’Etat français », et sur les barrages des « conférences citoyennes » incitent à un vote blanc de protestation. Alors que sur les réseaux sociaux, les messages se sont multipliés pour boycotter l’élection présidentielle, l’association ...

Lire la suite...

Présidentielle: le vote des jeunes ou les extrêmes attractions

Alors qu’approche la présidentielle, ceux qu’on appelle les primo-votants veulent peser dans le scrutin : encore indécis, ils sont taraudés entre les choix radicaux comme le FN ou la France Insoumise, ou veulent parier sur les « nouvelles » forces politiques. « Je ne dirais pas que le FN est extrême. On est différents, comme les macronistes peuvent l’être ». Eric, un boulanger de ...

Lire la suite...

Président, Fillon fixerait une feuille de route de 3 ans à ses ministres

Le candidat de la droite à la présidentielle François Fillon prévoit de fixer une « feuille de route » de trois ans à ses ministres s’il entre à l’Elysée, se laissant la possibilité de « changer d’équipe gouvernementale » si les objectifs ne sont pas « atteints ». « Je fixerai à chaque membre du gouvernement une feuille de route pour trois ans. Il faut pouvoir, au ...

Lire la suite...

Mélenchon: « Je ne suis pas d’extrême gauche »

Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise à la présidentielle, assure dans Le Parisien de dimanche se comporter « comme un homme qui s’apprête à gouverner », réfutant être « d’extrême gauche ». « Je n’ai pas la culture du minoritaire permanent. Quand je me présente à une élection, c’est pour la gagner », affirme-t-il dans un entretien avec des lecteurs du Parisien. Alors qu’on lui ...

Lire la suite...