Dupont-Aignan veut rassembler les « patriotes »

Le fondateur de Debout la République tenait dimanche un meeting à la salle Equinoxe, à Paris.

Nicolas Dupont-Aignan a axé son discours sur la nécessité d’une « France libre » qui permettrait aux Français de retrouvé le « goût du vivre ensemble ». Il a ainsi dénoncé des « autorités non élues à Bruxelles, les marchés financiers, les féodalités intérieures » qui nuiraient à la souveraineté du pays.

Devant plus de mille personnes, il a renvoyé dos à dos François Hollande, Nicolas Sarkozy, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon. Il a également fustigé les gouvernements français depuis 1981 qui auraient tous « échoué ». En revanche, il a loué les « patriotes » que seraient Philippe Séguin, Philippe de Villiers ou encore Jean-Pierre Chevènement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...