Mélenchon dénonce « le vote utile »

Le candidat du Front de gauche tenait mercredi soir un meeting à Clermont-Ferrand.

Jean Luc Mélenchon a annoncé lors de ce meeting qu’il ne participerait pas au prochain gouvernement si François Hollande l’emportait en mai prochain. Il a toutefois rappelé que le socialiste est « notre concurrent, pas notre adversaire ».

Le candidat du Front de Gauche a fustigé « la stupide danse du vote utile » du parti socialiste, selon laquelle il faudrait voter pour Hollande, seul candidat de gauche qui pourrait être élu. Il s’en est même pris à son « concurrent » en déclarant « I’m dangerous », par opposition au « I’m not dangerous » de François Hollande à la City.

Mélenchon a le vent en poupe, après un sondage CSA ce matin lui attribuant 11% des intentions de votes au premier tour de l’élection présidentielle.  Dimanche, il se rendra place de la Bastille, qui doit constituer un moment fort de sa campagne.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...