Nathalie Kosciusko-Morizet « restera en observation » à l’hôpital pour la nuit

Crédit AFP – By GEOFFROY VAN DER HASSELT

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate Les Républicains aux législatives à Paris, « restera en observation » à l’hôpital la nuit prochaine, après l’agression dont elle a été victime jeudi matin alors qu’elle faisait campagne sur un marché, a annoncé sa directrice de campagne, Olivia Laurentjoye.

« Je viens de parler quelques instants avec NKM. Elle restera en observation cette nuit (de jeudi à vendredi). Je ne peux vous donner plus de détails sur sa situation médicale », a déclaré Olivia Laurentjoye à des journalistes devant l’hôpital Cochin.

Elle a ajouté que l’équipe de NKM allait « poursuivre » la campagne pour le second tour des élections législatives, qui s’achève vendredi soir, et que les rendez-vous prévus seraient assurés par la suppléante Dominique Stoppa-Lyonnet.

Une trentaine d’élus parisiens LR ont appelé à un rassemblement vendredi à 18H00 place Maubert (Ve arrondissement), lieu de l’agression, pour « refuser la violence et défendre la démocratie »

L’ancienne ministre, en ballottage défavorable, distribuait des tracts lorsqu’un homme d’une cinquantaine d’années les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de « bobo de merde », a constaté une journaliste de l’AFP. L’ex-ministre est tombée au sol, perdant connaissance pendant plusieurs minutes.

Une enquête judiciaire a été ouverte.

Avec AFP

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En Corse, pas de vague REM mais un élan nationaliste

A Vescovato, le candidat de « Pé a Corsica » Jean-Félix Acquaviva, enchaîne les verres ...