Nicolas Sarkozy opposé au droit de vote de étrangers

Lors du dernier congrès de l’Association des maires de France, le Président de la République s’est farouchement opposé aux droits de votes des étrangers aux élections locales.

Le Parti socialiste compte déposer une proposition au Sénat au mois de décembre afin que les étrangers non-communautaire, c’est à dire de pays hors Union européenne, puissent voter aux élections locales. François Hollande a ensuite précisé que ce droit de vote serait applicable uniquement aux élections municipales.

En désaccord avec cette proposition de loi, le président Nicolas Sarkozy s’est exprimé mercredi en déclarant que « une telle proposition me semble hasardeuse parce qu’elle risque de diviser profondément les Français au moment où, plus que jamais, nous avons besoin de les rassembler ».

Il a conclu son discours en affirmant qu’ « il n’y a, me semble-t-il, rien de choquant, rien d’anormal à ce que les électeurs et à ce que les élus des territoires de France soient Français ».

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mélenchon, Le Pen, Ruffin… le retour des tribuns à l’Assemblée

Loin d’une Assemblée unicolore et terne, comme le prédisaient ou le redoutaient certains, ...