Parrainage des candidats : Marine Le Pen saisi la justice

Selon la représentante du Front national, le système actuel de parrainage pour pouvoir prétendre à la candidature présidentielle serait anticonstitutionnelle.

La candidate Front national pour la prochaine élection présidentielle, qui avait écrit  le 22 novembre à François Fillon pour lui demander l’anonymat des parrainages des élus, demande qui avait été rejetée par le Premier ministre, a annoncé dimanche 4 décembre son intention de saisir la justice afin de faire supprimer cette mesure.

Marine Le Pen, qui peine à recueillir les 500 signatures nécessaires à sa candidature, a ainsi déclaré « Je vais mener une bataille juridique et constitutionnelle, il me semble que cette règle est parfaitement anticonstitutionnelle aujourd’hui. François Fillon a rendu une décision politique ». Selon elle, il y aurait « des pressions s’exerçant sur des maires de petite commune, alors que les maires de petite commune réclament à cor et à cri l’anonymat des parrainages »  et d’ajouter, concernant le refus de François Fillon, « Eh bien, il a dit non pour conserver entre ses mains, celles de l’UMP et celles du PS, la possibilité de choisir qui sera candidat et qui ne le sera pas. À ceux qu’on ne veut pas voir dans la course à la présidentielle, on fait des pressions ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...