Philippot: « un an après » Le Pen à l’Élysée, la baguette se paierait « très probablement » en « nouveau franc »

Crédit AFP/Archives – By Jean Christophe VERHAEGEN

Le vice-président du Front National (FN) Florian Philippot a assuré lundi que si Marine Le Pen était élue présidente, « un an après très probablement » on paierait sa baguette « en franc », « dans une nouvelle monnaie nationale ».

A la question de savoir si un an après l’arrivée de Marine Le Pen au pouvoir si elle l’emportait dimanche, on paierait sa baguette en franc ou en euro, M. Philippot a répondu sur France Inter: « Vous la payez un an après très probablement en franc, en nouveau franc. Pas l’ancien, dans une nouvelle monnaie nationale ».

« Le projet, il est explicite », a assuré cet eurodéputé à propos des négociations avec l’Union européenne et la fin de l’euro comme monnaie unique.

« 6 mois après, ça peut être sept, ça peut être 8, ça dépend de l’avancée des négociations -mais on a fixé une durée qui est une référence-, six mois après il y a ce référendum afin que les Français puissent se prononcer sur l’accord qui aura été passé », a dit M. Philippot.

« La question de l’euro, c’est la question qu’on doit aborder à partir du moment où il y aura eu les législatives en Allemagne, c’est-à-dire septembre 2017, automne 2017 », a-t-il encore ajouté.

Il y aura donc bien une sortie de l’euro ? « Oui bien sûr ». « Mais ce qui a été précisé – et c’est très bien – dans cet accord (avec Nicolas Dupont-Aignan, ndlr) c’est que dans le temps de la négociation, on peut déjà faire des réformes économiques », a-t-il insisté.

Avec AFP

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...