Présidentielle de 2012 : Les comptables de Nicolas Sarkozy mis en examen

Dans le cadre de l’affaire Bygmalion, deux experts-comptable de Nicolas Sarkozy ont été mis en examen.

L’affaire Bygmalion prend un nouveau tournant. Pierre Godet et Marc Leblanc, les experts-comptables de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy de 2012, ont été mis en examen. Ils sont poursuivis pour usage de faux, recel d’abus de confiance, escroquerie et complicité de financement illégal de campagne électorale.

Bien que les deux comptables avaient averti les cadres de l’UMP sur le dépassement des frais, ils avaient tout de même validé les comptes de la présidentielle du candidat Sarkozy. Il ressort ainsi que dans une note datée du 7 mars 2012, Pierre Godet alertait sur le fait que les dépenses « budgétées » avaient atteint la somme astronomique de 23,1 millions d’euros, ce qui représentait un dépassement évident des frais autorisés.

Au total, 13 personnes sont mises en examen dans le cadre de l’affaire Bygmalion. L’ancien directeur adjoint de la campagne Jérôme Lavrilleux, quatre anciens cadres de Bygmalion, trois anciens dirigeants de l’UMP, dontEric Cesari, et trois ex-responsables de la campagne, dont l’ancien trésorier UMP Philippe Briand et Guillaume Lambert. Depuis plus de deux ans, les juges d’instruction enquêtent sur un système de fausses factures mises en oeuvre par l’UMP et la société Bygmalion qui était en charge de l’organisation des meetings de campagne de Nicolas Sarkozy.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...