Présidentielle : Nicolas Sarkozy se montre patient

Invité à la matinale de RTL, Nicolas Sarkozy a évoqué la tenue des primaires de l’UMP de l’automne 2016 pour choisir le prochain candidat du parti à la présidentielle de 2017.

Alors que le second tour des élections départementales, au cours desquelles l’UMP a fait un score honorable malgré la montée du FN, n’est pas encore passé. L’ancien président Nicolas Sarkozy s’est rendu dans les locaux de la radio RTL pour évoquer la tenue des primaires de 2016 et répondre à quelques questions d’auditeurs.

Face à Alain Juppé, au coude à coude dans les sondages d’opinion avec Nicolas Sarkozy, l’ancien chef d’Etat a tenu à rappeler les qualités du maire de Bordeaux.

A un auditeur vantant Mr Juppé et se moquant gentiment de l’actuel président de l’UMP concernant ses « capacités à rassembler », Nicolas Sarkozy a répondu avec ironie comme il sait le faire : « Merci de cette avalanche de compliments, je retiens « extrême sagesse » c’est la première fois qu’on me dit ça, j’y suis très sensible ».

Revenant sur son concurrent dans la course au fauteuil présidentiel, il a déclaré : « Alain Juppé est un homme de grande qualité qui fait honneur à notre famille politique »,  expliquant que « le temps de la présidentielle n’est pas là, nous organiserons à l’automne 2016 des primaires et nous serons unis derrière celui qui sera désigné. Pour l’instant c’est le temps du collectif et ma responsabilité est de rassembler tout le monde pour ces départementales. »

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...