Mélenchon attaque Le Pen à distance

L’ancien socialiste a dénoncé les « malfaisants » du Front national.

Jean-Luc Mélenchon a fait de sa lutte contre le Front national une des priorités de sa campagne. En déplacement à la Réunion ce dimanche, il a été encore plus loin dans sa diatribe anti-FN : « Le moment est venu de débarrasser la vie politique de ces malfaisants »  a-t-il déclaré.

Un sondage BVA paru vendredi plaçait pour la première fois Mélenchon à la troisième place des intentions de vote au premier tour (14%), devant Marine le Pen (13%) et François Bayrou (12%). Le leader du Front de gauche poursuit une stratégie qui lui réussit jusqu’à maintenant.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le désastre des législatives, le PS dans un champ de ruines

Décapité, décimé, divisé, appauvri… le PS va devoir entamer le chantier de sa ...